Yémen: Les Houthis rejettent des sanctions américaines et menacent

·1 min de lecture
YÉMEN: LES HOUTHIS REJETTENT DES SANCTIONS AMÉRICAINES ET MENACENT

DUBAI (Reuters) - Le mouvement Houthi, qui combat depuis plus de six ans une coalition sous commandement saoudien au Yémen, a rejeté dimanche des sanctions imposées par les Etats-Unis et menacé de lancer de nouvelles attaques contre des "pays agresseurs".

Deux chefs militaires du mouvement chiite appuyé par l'Iran qui conduisent actuellement une offensive sur la région de Marib ont été jeudi la cible de mesures de rétorsion de Washington, qui cherche à obtenir un cessez-le-feu.

"Ces sanctions n'effraient pas les moudjahidine", a réagi dimanche le chef du comité révolutionnaire suprême du mouvement, Mohamed Ali al Houthi, dans un message posté sur Twitter.

"S'ils poursuivent leur blocus et leur agression, il y aura peut-être des frappes sur des sites inattendus dans certains pays agresseurs", a-t-il prévenu.

L'Arabie saoudite a proposé en mars dernier un accord national de cessez-le-feu pour mettre fin à un conflit qui a fait des dizaines de milliers de morts et plongé le Yémen dans une grave crise humanitaire.

Mais les Houthis réclament la levée du blocus du port de Hodeïda, principal point de passage des importations et de l'aide, et de l'aéroport de Sanaa, qu'ils contrôlent, en préalable à toute négociation en vue d'une trêve.

(Ghaida Ghantous, version française Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles