Yémen: la coalition menée par l'Arabie saoudite libère des rebelles Houthis

La coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, qui soutient au Yémen le gouvernement local contre les rebelles Houthis, a annoncé vendredi 6 mai la libération d'insurgés, dans le cadre d'une initiative qualifiée d'« humanitaire ».

Un premier avion transportant des prisonniers Houthis « libérés dans le cadre de l'initiative humanitaire saoudienne » a décollé vers le Yémen, a rapporté l'agence officielle saoudienne SPA, citant la coalition militaire, vendredi 6 mai. La chaîne de télévision saoudienne Al-Ekhbariya l'a annoncé peu après l'atterrissage de ce vol à Aden, dans le sud du Yémen, avec 40 prisonniers à bord.

Au total, une « centaine de prisonniers, libérés par la coalition », embarqueront vendredi à bord de trois avions affrétés par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), a indiqué à l'AFP le porte-parole du CICR, Bachir Omar. Ces trois vols décolleront tous de l'aéroport d'Abha, dans le sud-ouest de l'Arabie saoudite, a-t-il précisé, ajoutant que tous les passagers sont des Yéménites détenus dans le cadre du conflit qui ravage le Yémen depuis sept ans.

La coalition a précisé que les passagers avaient pour destination Aden et Sanaa, la capitale contrôlée par les rebelles. Fin avril, la coalition avait annoncé son intention de libérer 163 prisonniers Houthis, afin de soutenir la trêve fragile en vigueur depuis le 2 avril.

La coalition dirigée par l'Arabie saoudite intervient au Yémen depuis 2015 aux côtés des forces gouvernementales pour contrer l'offensive des Houthis, soutenus par l'Iran. Outre la capitale, les rebelles contrôlent aussi la majeure partie du nord du pays le plus pauvre de la péninsule arabique.

Depuis 2014, le Yémen est le théâtre d'une guerre qui a causé la mort de près de 380 000 personnes, dont une majorité de décès liés à la faim, aux maladies et au manque d'eau potable, selon l'ONU. Des millions d'autres ont été déplacées.

► À lire aussi : Guerre au Yémen: abandonnée, la population de nouveau plongée dans l'horreur

(Avec AFP)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles