Yémen : 3 entreprises françaises d'armement accusées de complicité de crime de guerre par des ONG

Trois ONG ont annoncé jeudi avoir porté plainte à Paris pour "complicité de crimes de guerre" contre Dassault, Thalès et MBDA France, qu'elles accusent d'avoir vendu à l'Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis des armes utilisées contre des civils au Yémen. Les précisions de Cyril Payen, journaliste à France 24 et spécialiste de la région.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles