Le XV de France victorieux face à la Géorgie avant d'affronter les All Blacks

·2 min de lecture

 Le XV de France a remporté dimanche son match face à la équipe de Géorgie (41-15).

Répétition générale. Le XV de France a appuyé là où ça fait mal face à une équipe de Géorgie (41-15) aussi accrocheuse que laborieuse, dimanche à Bordeaux, moins d'une semaine avant le choc contre la Nouvelle-Zélande. L'ouvreur de Bordeaux-Bègles Matthieu Jalibert (32e) et l'ailier de Clermont Damian Penaud (36e) ont inscrit un essai chacun en première période, auxquels il faut en ajouter un autre de pénalité (24e). Le talonneur de Toulouse Peato Mauvaka (52e, 79e) puis Penaud encore (73e) ont complété le festival en deuxième période. Six essais, c'est moins bien que le précédent record d'essais inscrits en un match sous l'ère Fabien Galthié: le 6 février 2021, les Bleus en avaient passé sept à l'Italie, avalée 50-10.

Ce total reste moins impressionnant que les neuf inscrits lors de la seule et jusque-là unique opposition entre les Bleus et les Lelos (64-7). Lors de la phase de poule du Mondial-2007, la France, emmenée par Christophe Dominici, auteur d'un doublé, avait aplati à neuf reprises face à une équipe dure au mal mais indisciplinée.

Quatorze ans plus tard, les hommes ont changé mais pas les maux. Avec onze pénalités concédées (sur 18), cinq turnovers contre (sur 7) et deux cartons jaunes (Tedo Abzhandadze 15e et Beka Saghinadze 24e) à la mi-temps, les Géorgiens n'ont inquiété les Bleus de 2021 qu'une grosse vingtaine de minutes.

Match plein pour Jalibert

Le temps pour le diesel français de lancer la machine. Un essai (logiquement) refusé à Damian Penaud au bout de 70 secondes, un autre non abouti par Grégory Alldritt à la 17e, pas mal d'imprécisions... et Jalibert s'est offert son premier essai international (14 sélections) à huit minutes de la mi-temps. Dans sa ville, pour la première rencontre des Bleus à(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles