XV de France: "Ce n’est pas à lui de décider tout seul", Grill réagit au possible retour de Dupont

XV de France: "Ce n’est pas à lui de décider tout seul", Grill réagit au possible retour de Dupont

La question tient l’Hexagone en haleine, bien au-delà des amateurs de rugby. Le XV de France pourra-t-il compter sur Antoine Dupont pour la suite de la Coupe du monde 2023? La star des Bleus s’est blessée au visage lors du carton face à la Namibie, la semaine passée à Marseille (96-0). Victime d’une fracture maxillo-zygomatique, le demi de mêlée du Stade Toulousain a dû céder sa place en cours de match, laissant planer le doute sur sa participation au reste de la compétition. Son retour est aujourd’hui espéré pour le probable quart de finale du XV de France, qui se déroulera le 14 ou le 15 octobre.

Une perspective face à laquelle Florian Grill, le président de la Fédération française de rugby, se montre mesuré. "Je veux dire et redire ce que le staff répète depuis le début: c’est le chirurgien (le professeur Frédéric Lauwers à Toulouse, ndlr) qui dira si oui ou non Antoine Dupont peut jouer, explique-t-il dans une interview accordée au Parisien. Il faut faire confiance aux spécialistes et il n’y a pas meilleur spécialiste que la personne qui l’a opéré (…) Le chirurgien qui a opéré Antoine est un grand spécialiste du sujet et aura le dernier mot."

"Le masque ne changerait pas grand-chose"

Même si le joueur de 26 ans se sent apte au combat, Florian Grill estime que le choix ne lui appartient pas, à partir du moment où sa santé est en jeu: "Ce n’est pas à Antoine Dupont de décider tout seul, pas au sélectionneur non plus, même si Fabien Galthié décidera si cela a du sens sportivement ou pas de l’aligner."

Concernant la possibilité de voir Antoine Dupont porter un masque lors de son retour sur le terrain, le patron de la FFR, élu il y a trois mois, affiche un certain scepticisme: "La décision appartient au médecin. De ce que je comprends dans le cas d’Antoine, le masque ne changerait pas grand-chose, hormis peut-être psychologiquement s’il avait envie de le porter." En attendant de savoir s’ils pourront récupérer leur capitaine plus tard, les Bleus devraient affronter l’Italie sans lui le 6 octobre au Groupama Stadium de Lyon. Pour leur dernier match dans la poule A.

Article original publié sur RMC Sport