XV de France: deux joueurs accusés d'agression sexuelle et arrêtés en Argentine

La tournée sud-américaine du XV de France tourne mal : après le dérapage raciste de Melvyn Jaminet, deux nouveaux joueurs des Bleus, Oscar Jegou et Hugo Auradou, sont visés par une plainte pour agression sexuelle et ont été arrêtés par la police en Argentine lundi.

Le rugby français est dans la tourmente : deux joueurs, Oscar Jegou et Hugo Auradou, ont été arrêtés par la police à la suite d'une plainte pour agression sexuelle lundi en Argentine, où ils sont en tournée avec le XV de France. Les deux jeunes joueurs, 21 et 20 ans, doivent être transférés vers Mendoza (centre-ouest), lieu de l'agression présumée, où les Français ont disputé samedi leur premier match face à la sélection argentine (28-13). Selon la presse locale, l'agression présumée a eu lieu dans les heures suivant le match, dans la nuit de samedi à dimanche, au Diplomatic Hotel de Mendoza, où logeaient joueurs et staff lors du test contre les Pumas.

Le procureur a demandé l'arrestation immédiate des suspects, qui sont à Buenos Aires pour la suite de la tournée estivale.« Aujourd'hui, une commission de la province de Mendoza se rend à Buenos Aires pour les amener (à Mendoza) et procéder aux actes d'enquête appropriés », a déclaré lundi Martin Ahumada, porte-parole du parquet de Mendoza. « Si les résultats concordent avec le témoignage de la victime, l'acte d'accusation sera délivré », a-t-il ajouté.

En janvier, le deuxième ligne Bastien Chalureau (Montpellier), qui faisait partie du groupe France lors de la Coupe du monde 2023, avait été condamné en appel à six mois de prison avec sursis pour des violences à l'encontre de deux hommes en 2020. Contrairement à la première instance, le tribunal n'avait pas retenu le caractère raciste de l'agression.


Lire la suite sur RFI