Un XV de France convaincant face aux Pays de Galles avant d'affronter l'Irlande

·3 min de lecture

Le XV de France avait besoin d'engranger de la confiance après sa défaite contre l'Écosse lors du dernier match officiel, en mars 2020. Et c'est chose faite avec cette victoire 38-21, remportée samedi en test-match contre le Pays de Galles.

Rapidement mené mais porté par son demi de mêlée Antoine Dupont, le XV de France, a remporté son premier test-match depuis sept mois en s'imposant devant le pays de Galles 38-21, samedi 24 octobre, au stade France.

Le numéro 9 du Stade toulousain a inscrit un doublé (30e, 34e) et offert le quatrième essai à son capitaine Charles Ollivon pour renverser les Gallois, pourtant bien lancés par l'essai de l'ancien arrière de Toulon Leigh Halfpenny dès la première minute de jeu.

La dernière fois que la France avait inscrit cinq essais ou plus au XV du Poireau remonte à un succès 51-0 en… 1998. À l'époque, l'actuel manager, Raphaël Ibanez, était capitaine, et l'actuel sélectionneur, Fabien Galthié, remplaçant.

Grâce à son premier doublé en Bleu, ses cinquième et sixième essais internationaux, Antoine Dupont (25 sélections) confirme encore un peu plus son statut de cadre indispensable de l'équipe de France.

Malgré une indiscipline chronique et le huis clos, les Bleus ont remis... leur bleu de chauffe, histoire de préparer leur "finale" du Tournoi des six nations 2020, dans une semaine, face à l'Irlande.

Mais Fabien Galthié sait qu'il aura du pain sur la planche face à une équipe qui vient de rouler sur l'Italie (50-17), en inscrivant sept essais pour prendre seule la tête du Tournoi 2020, arrêté en mars par la pandémie.

C'est donc une finale à trois qui va se jouer, entre l'Irlande, la France, mais aussi l'Angleterre, qui se déplacera en Italie.

Pour leur premier match depuis une défaite en Écosse (28-17), les Bleus se sont un peu rassurés, après un début de rencontre poussif et cet essai encaissé d'entrée.

Car les coéquipiers de Charles Ollivon ont connu une entame très difficile, étant pénalisés à neuf reprises dans les 25 premières minutes.

Vakatawa était partout

L'ambiance, étrange, dans un stade vide, n'explique pas tout. Les Bleus ont eu du mal à entrer dans le match et leur meilleur ennemi, qui a remporté trois de leur cinq dernières confrontations au Stade de France, ne s'est pas fait prier pour rappeler à la jeune équipe mise en place par Fabien Galthié les exigences du haut niveau.

Heureusement pour eux, les Toulousains Cyril Baille (un essai, 12e) et Romain Ntamack (13 points, 100 % de réussite) étaient aussi en réussite que leur coéquipier Antoine Dupont.

Ajoutez un Virimi Vakatawa XXL au centre et l'abattage précieux du duo Bernard Le Roux et Paul Willemse en deuxième ligne, et voilà une recette suffisante pour faire chuter les Gallois une deuxième fois de suite pour la première fois depuis 2011 et deux victoires 28-9 dans le Tournoi des six nations et 9-8 en demi-finales de la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande.

Même Teddy Thomas, pourtant pointé du doigt après sa performance défensive abyssale à Cardiff en février, y est allé de son essai. Suffisant pour faire taire les critiques ? Avec son douzième essai en vingt sélections, l'ailier du Racing-92 a en tout prouvé qu'il pouvait apporter quelque chose à ce XV de France en reconstruction.

Principal bémol, la sortie à la pause de l'arrière Anthony Bouthier, qui n'a pas répondu favorablement au protocole commotion.

Un final rassurant, malgré la quinzaine de turnovers concédés, avant de recevoir les Irlandais, donc, dans une semaine. Il faudra remettre le bleu de chauffe.

Avec AFP