Xu Zhiyong et Ding Jiaxi, avocats du «mouvement des nouveaux citoyens», jugés en Chine

Xu Zhiyong et Ding Jiaxi doivent être jugés à huis clos, mercredi 22 juin et vendredi 24, dans l’est de la Chine. Comme souvent dans ce genre de procès politique, les deux militants des droits humains sont accusés de « subversion du pouvoir de l’État ».

De notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Xu Zhiyong n’a pas vu son avocat pendant trois mois avant son audience préliminaire, quatre mois pour Ding Jiaxi, autant dire que les associations de défense des droits humains craignent le pire dans ces procès qualifiés « d’inéquitables » devant un tribunal du comté de Linshu, dans la province orientale du Shandong.

Xu Zhiyong, l'ennemi du régime

C’est sur cette même côte est de la Chine qu’a eu lieu le « rassemblement de Xiamen » en décembre 2019. Des dizaines d’avocats et de militants étaient venus parler de l’émancipation de la société civile et de la lutte contre la corruption, thèmes chers au « mouvement des nouveaux citoyens ». Ce mouvement informel, lancé par Xu Zhiyong il y a tout juste une décennie, est rapidement devenu l’ennemi à abattre pour le régime.

De nouveau arrêté en février 2020 après avoir critiqué la gestion de la crise du Covid-19, soutenu les manifestants de Hong Kong et appelé à la démission du président chinois, le juriste a longtemps été détenu au secret.

Chaise du tigre


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles