Ce constructeur chinois pourrait donner raison à Elon Musk en le copiant

Tesla a fait le pari de réussir à se passer de capteurs Lidar pour assurer la conduite autonome de ses voitures électriques. Le Full Self-Driving (FSD) de Tesla repose sur les caméras embarquées de la voiture couplées à de l’intelligence artificielle. Lors des annonces à ce sujet, les ambitions de Tesla n’étaient que pure folie pour les experts du secteur. Finalement, Elon Musk a réussi à déjouer la défiance de la profession avec une solution technologique qui semble désormais faire ses preuves aux USA. Il faudra cependant encore patienter avant de pouvoir le tester sur la complexité des routes européennes.

Sur les pas de Tesla, le constructeur chinois Xpeng serait en passe de faire le même pari technologique que Tesla. Des indiscrétions publiées sur le média CNevpost ce 9 juillet font mention d’un modèle prévu pour la fin de l’année qui ferait l’impasse sur la technologie Lidar. Le véhicule se concentrerait uniquement sur une vision basée sur les caméras du véhicule et sur l’intelligence artificielle.

Le patron de Xpeng séduit par son essai du FSD de Tesla

He Xiaopeng, le patron de Xpeng, s’est rendu aux États-Unis au mois de juin. Il a profité du déplacement pour tester l’expérience de conduite autonome de Tesla dans la Silicon Valley et sur l’autoroute. Il aurait jugé les performances du modèle Tesla « extrêmement bonnes ».

Cette expérience a probablement fini de conforter le patron de Xpeng que Tesla avait pris la bonne décision et qu’il était temps de développer une technologie de conduite autonome similaire.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Xpeng et les nouvelles capacités de conduite autonome // Source : Xpeng