Xinjiang : que contient le rapport de l'ONU, «salué» par l'Union européenne ?

© OZAN KOSE / AFP

L'Union européenne a "salué" jeudi le rapport de l'ONU sur les violations présumées des droits de l'homme dans la région chinoise du Xinjiang, se joignant à l'appel des experts onusiens à "surveiller étroitement" la situation. Celui-ci fait état de "preuves crédibles" de tortures et de violences sexuelles à l'égard de la minorité musulmane ouïghoure et appelle la communauté internationale à agir. "Comme l'indique le rapport, la situation des droits de l'homme" au Xinjiang "nécessite une attention urgente de la part du gouvernement chinois, des Nations Unies (…) ainsi que de la communauté internationale au sens large.

Un appel pour agir

L'UE se joint à l'appel lancé par les experts des Nations unies pour surveiller étroitement et évaluer la situation des droits de l'homme en Chine", a conclu Josep Borrell. De son côté, l'Allemagne a appelé jeudi Pékin "à accorder immédiatement à tous les habitants du Xinjiang le plein exercice de leurs droits humains".

>> LIRE AUSSI - Une loi américaine sur le travail forcé des Ouïghours déstabilise la Chine

La Chine, elle, a fermement dénoncé jeudi le rapport de l'ONU, dénonçant "un ramassis de désinformation" et "un outil politique " rédigé par des "sbires" des Occidentaux.

Josep Borrell a par ailleurs rendu hommage, jeudi sur Twitter, à la Haute-commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet, dont le mandat se terminait mercredi, saluant son "leadership" et ses "efforts inlassables pour défendre les droits de tous (…) ...


Lire la suite sur Europe1