« XIII » : au plus près de notre monde

© Sente-Jigounov/Dargaud Benelux 2022

L’œil de l’expert

« J’ai toujours été passionné par la géopolitique. Je voulais être diplomate, puis j’ai fini par devenir scénariste à plein temps. Mais la géopolitique ne m’a jamais quitté. Pour une série comme XIII, je mélange mes deux passions. » Une expertise en géopolitique qui influence l’itinéraire de XIII : « J’explore le thème de la droite traditionnelle. Le thème du hacking m’intéresse aussi beaucoup. C’est une guerre qui se fait en coulisses, elle est effrayante et ne va faire qu’amplifier, j’en suis certain. C’est sans fin. Plus on va dans un monde digital plus ça va être compliqué de maintenir notre sécurité. Ce thème sera abordé dans les prochains albums. »

Quand la réalité rattrape la fiction

XIII est tellement proche du monde réel que l’élaboration du scénario devient parfois périlleuse : « Quand on a lancé ce second cycle, on avait pensé à parler d’une droite américaine particulièrement radicale et décomplexée. Puis Donald Trump est arrivé au pouvoir. On s’est dit "on va avoir un problème. Bientôt notre fiction va paraître presque trop sage", alors que l’objectif d’une fiction c’est d’aller plus loin que la réalité. Le but du scénariste est de se dire "et si les choses dérapaient un petit peu ?". Et là on s’est retrouvés avec un Président qui dérapait tous les jours ! C’était assez compliqué de déterminer comment on allait poursuivre notre plan en surprenant encore alors que la télévision nous montrait tous les jours des choses déjà extrêmement surprenantes...


Lire la suite sur LeJDD