Xavier Niel officiellement candidat pour reprendre le canal de M6

Comment Nice-Matin veut se relancer - Abaca
Comment Nice-Matin veut se relancer - Abaca

L'autorité de régulation de l'audiovisuel a publié, ce lundi 23 janvier, la liste des candidats à une reprise des fréquences de TF1 et M6. Leur autorisation court jusqu'au 5 mai prochain.

La chaîne M6 pourrait perdre le n°6 de votre télécommande. Comme TF1, la chaîne va perdre d'ici le 5 mai son autorisation de diffusion sur la TNT. Les deux entreprises ont demandé auprès de l'Arcom leur renouvellement. Mais un autre prétendant s'est manifesté lors d'un appel à candidature terminé ce 23 janvier, comme l'indique un communiqué de l'Autorité de régulation de la communication et du numérique.

C'est le perturbateur Xavier Niel qui s'intéresse aux créneaux. Il y a donc 3 candidats, pour deux fréquences. Comme plusieurs fuites dans la presse l'avaient laissé entendre, le milliardaire semble vouloir précisément mettre la main sur la fréquence n°6 grâce à sa holding personnelle NJJ. Le projet semble fou et a un nom : SIX. En moins de six mois, il lui faudrait construire de zéro toute une chaîne. De plus, cela impliquerait la signature d'un énorme chèque puisque la grille de M6 s'élève aux alentours de 500 millions d'euros, selon "Le Figaro", sans prendre en compte les animateurs ou la technique.

Xavier Niel, déjà gagnant

Le milliardaire déjà très impliqué dans le milieu des médias a tenté par deux fois de racheter tout le groupe M6. En mai 2021, il avait déposé une offre auprès de l'allemand Bertelsmann. Mais celui-ci a préféré marier M6 à TF1, sans que les noces n'aboutissent. Quelques mois plus tard, en septembre 2022, il est revenu à la charge, en s'alliant cette fois à Silvio Berlusconi - sans succès. Depuis, le groupe M6 a été retiré...

Lire la suite


À lire aussi

Ambre Chalumeau ("Quotidien") décroche son premier prime sur TMC : "Le couperet de l'audience le lendemain m'effraie"
Antoine Boilley (France Télévisions) proposé par Gérard Larcher en tant que conseiller de l'Arcom
"C'est assez étrange !" : Clémentine Autain surprise par le plateau de "Télématin" perturbé par une grève