Xavier Dupont de Ligonnès : les voisins n'en peuvent plus

·1 min de lecture

Le 55 boulevard Robert Schuman à Nantes sera à jamais associé à un événement particulièrement macabre. Le 21 avril 2011, quelques jours après la disparition de la famille Dupont de Ligonnès, les corps de la mère, Agnès, et ceux de ses quatre enfants Arthur, Thomas, Anne et Benoît sont retrouvés sous la terrasse de la maison. Le principal suspect de ce quintuple meurtre est le père de famille, Xavier Dupont de Ligonnès, introuvable depuis dix ans.

Au gré de l'enquête qui passionne les médias depuis une décennie, les nouveaux propriétaires de l'ancienne résidence des Ligonnès sont régulièrement sollicités. Leurs voisins, eux aussi, n'échappent pas aux questions des curieux ou des journalistes. Dans les colonnes de France Bleu, certains ont fait part de leur exaspération, alors que le temps qui passe n'a pas suffi à éloigner les indiscrets. "C'est très difficile de vivre avec cela, quand on dit à ses enfants de ne pas parler aux inconnus, et que certains viennent poser des questions sur une histoire horrible survenue juste à côté", a confié à France Bleu une femme qui vivait déjà dans le quartier au moment des faits, dix ans plus tôt.

Le 11 octobre 2019, une fausse piste encourage les médias à publier la nouvelle que beaucoup attendaient depuis des années : Xavier Dupont de Ligonnès aurait enfin été arrêté. Une information démentie dans la foulée, qui réveillera l'intérêt de certains, au grand désespoir des habitants de ce paisible quartier de Nantes. "Vous faites votre métier, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Ça ne s'arrête plus !" : Jim Bauer (The Voice) s'agace après une mésaventure
Caroline de Monaco : qui est Isabelle Junot, la fille de son ex-mari ?
Elizabeth II : pourquoi fête-t-on deux fois l'anniversaire de la reine ?
Jean-Luc Reichmann évoque le handicap de sa petite sœur chez Yann Barthes
L'affront de Meghan Markle et Harry à la reine : leur drôle d'excuse