Xavier Dupont de Ligonnès mort ou vif ? Jacques Pradel a sa théorie

·1 min de lecture

Il y a dix ans de cela, on découvrait dans cette demeure familiale du 55 boulevard Schuman, à Nantes, les corps de cinq membres de la famille Dupont de Ligonnès. La femme et ses quatre enfants, avaient été enterrés sous la terrasse de leur maison. Dix années durant lesquelles le "macho" Xavier Dupont de Ligonnès, le père devenu suspect numéro 1, est toujours introuvable. Mais est-il encore en vie ? "Mon intime conviction, c'est qu'il n'est pas en vie, confie Jacques Pradel sur BFMTV ce lundi 19 avril. Qu'il a tout fait pour disparaître."

Un avis bien opposé à celui de la mère et la soeur du présumé coupable. Par le biais de leur conseil, la mère du fugitif expliquait être persuadée qu'il allait réapparaître. Jacques Pradel, lui, s'appuie sur les nombreux éléments recueillis jusqu'ici dans cette affaire, et qui permettent selon lui "d'entrer dans la tête du présumé coupable". "On a des mails, des lettres personnelles, des coups de téléphone dont ont témoigné ses amis les plus proches", explique le journaliste d'investigation qui évoque la thèse du suicide.

"Huit mois avant les faits, il a quand même, dans un long mail, qui se terminait d'ailleurs par une sorte de testament, expliqué à deux de ses amis que quoi qu'il arrive le jour où il serait au pied du mur il n'aurait qu'un seul choix, soit le suicide personnel soit ce qu'on appelle le suicide altruiste. C'est à dire tuer les siens pour leur éviter de la souffrance", déclare l'ancien animateur de Perdu de vue.

Et puis, il y a (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Harry : avant de retrouver Meghan Markle, un dernier entretien avec la reine...
VIDÉO - Tapage nocturne près de chez Nicolas Sarkozy : Guillaume Genton dévoile la vérité
Le prince Charles « profondément blessé » : Harry a ouvert son coeur
Le jour où Harry, furieux, a refusé un contrat de mariage avec Meghan
Caroline Cellier : le jour où elle a piégé Dominique Besnehard