Xavier Dupont de Ligonnès : le crime qui épuise les enquêteurs et inspire les scénaristes

L'épilogue de l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès n'est pas pour ­demain. Le feuilleton concernant le sort du père de famille soupçonné d'un quintuple meurtre connaîtra sans doute encore des rebondissements… et donnera lieu à d'autres films et à d'autres livres. En janvier, les téléspectateurs devraient pouvoir suivre, sur M6, une mini-série (Un homme ordinaire) en quatre épisodes librement inspirée du drame nantais. Dans cette adaptation, une hackeuse – Emilie Dequenne – mène l'enquête parallèlement à la police, et le suspect – Arnaud Ducret – reste en vie.

Lire aussi - Xavier Dupont de Ligonnès : les 5 questions qui subsistent toujours sur l'affaire

En septembre, La Part du Soupçon, sur TF1, faisait le même pari. Kad Merad y incarnait un homme accusé d'avoir exterminé ses proches quinze ans plus tôt puis d'avoir changé d'identité. En 2018, un premier docu-fiction (Dans la tête du suspect, M6) concluait au contraire au suicide. Et tant pis si certains, comme Bruno de ­Stabenrath, un ami d'enfance de Xavier Dupont de Ligonnès qui témoignait à l'écran, a toujours pensé que ce dernier était vivant.

Cavale, suicide, exfiltration... à chacun sa thèse

Les livres, eux aussi, adoptent des points de vue différents. Certains reprennent des éléments de l'histoire – les corps enterrés sous la terrasse, la lettre d'adieu évoquant une exfiltration aux Etats-Unis, le commercial criblé de dettes, l'enfance ultrareligieuse – mais se laissent aussi aller à la fiction. Chaux vive, imaginé par X...


Lire la suite sur LeJDD