Xavier Dupont de Ligonnès en couple aux Etats-Unis ? Un intime raconte sa nouvelle vie, "sans l'ombre d'un doute"

Cela fait onze ans que Xavier Dupont de Ligonnès s'est volatilisé. Soupçonné du quintuple meurtre de sa femme et de ses quatre enfants, le Nantais a disparu le 15 avril 2011, après avoir été aperçu à Roquebrune-sur-Argens. Depuis, impossible de savoir s'il est toujours en vie et encore moins où il se trouve. Mais depuis quelques années, plusieurs personnes semblent persuadées que Xavier Dupont de Ligonnès a refait sa vie de l'autre côté de l'Atlantique. En 2015 d'ailleurs, l'une des voisines du tueur présumé l'aurait vu à San Francisco, "dans le quartier français, enclave historique du centre-ville franciscanais". L'homme qu'elle a croisé, "chemise ajustée et barbe impeccablement rasée", selon Soir Mag, aurait alors eu une étonnante réaction en écarquillant "les yeux avant de faire demi-tour au pas de course".

Cette théorie, l'ami d'enfance de Xavier Dupont de Ligonnès y croit dur comme fer. "Le seul truc dont je suis sûr c'est San Francisco. (...) Moi je sais que c'est vrai parce qu'ils ont raconté l'histoire à leur premier cercle familial en rentrant de San Francisco, assure Bruno de Stabenrath dans les colonnes de Marie France. Donc je pense qu'en 2015, il était réellement à San Francisco. Il n'y a pas l'ombre d'un doute. (...) Xavier adorait les Etats-Unis, c'est un territoire qu'il connait par cœur, il a fait 48 états sur les 50. Et puis il est suffisamment à l'aise, et je pense aussi manipulateur, pour séduire une femme et une famille." (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Nantes : une hôtesse tripotée par un passager en plein vol, le pilote prend une décision radicale
Elle laisse son chihuahua à son compagnon pour faire des courses, elle tombe sur une scène d'horreur en rentrant
Horreur à l'université : la police fait une terrifiante découverte à quelques minutes du campus
TÉMOIGNAGE J'apprends aux femmes à avoir un orgasme pendant leur accouchement
Affaire JonBenet Ramsey : l'enquête sur le meurtre à domicile de la petite reine de beauté relancée