Xavier Dolan : "Je me demande si mon film est assez impressionnant pour le jury"

Chrystel Chabert

En l'espace de dix ans, Xavier Dolan a déjà présenté six films au Festival de Cannes. Seule la Palme d'or échappe au canadien qui a déjà décroché le Prix du jury avec Mommy et le Grand Prix avec Juste la fin du monde.

Cette fois, il revient avec Matthias et Maxime (où Dolan incarne aussi le rôle de Maxime), l'histoire de deux amis d'enfance qui s'embrassent pour les besoins d'un tournage amateur. Ce qui ne devait être qu'une séquence anodine va bouleverser les deux garçons et l'équilibre de leur cercle social.


Pour ce nouvel opus, Dolan s'est entouré de sept comédiens et comédiennes qui sont aussi des ami-e-s de longue date.

J'avais envie de parler de rendre hommage à la force de certaines amitiés qui survivent à tout, notamment le choc amoureux, la remise en question, le doute".

Xavier Dolan -Réalisateur


Un privilège et une malédiction

On l'a donc dit : Dolan a quasiment décroché tous les Prix à Cannes. Tout a commencé en 2009 - le cinéaste a tout juste 20 ans - avec J'ai tué ma mère présenté à la Quinzaine des réalisateurs (3 Prix) suivi en 2010 du prix de la Jeunesse pour Les Amours Imaginaires, de la Queer Palm en 2012 (récompense LGBT décernée depuis 2010) pour Laurence Anyways ; du Prix du Jury pour Mommy en 2014 et du Grand Prix pour Juste la fin du monde en 2016.

Cinq participations et à chaque fois un Prix. Xavier Dolan, enfant gâté de Cannes ? Peut-être mais alors un enfant pas blasé pour un sou.

Ca représente un honneur immense. Et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi