Xavier Bertrand presse Emmanuel Macron de "s'exprimer" sur la crise des sous-marins

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le candidat à la présidentielle a porté un jugement sévère sur la crise qui a lieu en ce moment entre la France, les États-Unis et l'Australie après la rupture d'un immense contrat de sous-marins.

En plein imbroglio diplomatique, le président de la région Hauts-de-France met son grain de sel.

Alors que Jean-Yves Le Drian a dénoncé les "mensonges" de l'Australie dans la rupture d'un contrat faramineux de sous-marins nucléaires et que Canberra lui a répondu avoir été "franche, hier, ouverte et honnête", Xavier Bertrand a jugé durement la diplomatie française ce dimanche.

"Ne pas être les valets" des Etats-Unis

"La question est de savoir, si pour les Américains, nous comptons aussi ou si nous en sommes en deuxième division (...). La France n'a pas vocation à être traité comme un valet des Américains." ", a estimé le candidat à la présidentielle ce matin dans le Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro.

Emmanuel Macron "sait s'occuper de beaucoup de choses qui ne sont pas du niveau d'un président de la République (...) mais quand il s'agit de l'intérêt de la France, il ne s'est pas exprimé", a également ajouté l'ancien ministre du Travail.

Gabriel Attal a annoncé ce midi sur notre antenne que Joe Biden et le chef de l'Etat français allaient s'appeler dans "les jours à venir".

Xavier Bertrand a également appelé dans le Grand Jury à "un sommet extraordinaire de l'OTAN" pour pouvoir notamment "poser cette question de confiance aux Américains : est-ce que vous nous respectez, où va l'alliance ?".

Il faut aussi selon lui "voir s'il n'y a peut-être des coopérations que nous pouvons voir aujourd'hui remettre en cause (...), notamment dans le domaine spatial."

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles