Xavier Bertrand : « Je ne serai pas candidat à une primaire »

·1 min de lecture
Le président de la région Hauts-de-France a également déclaré qu'il ne se présentait que pour un mandat unique.
Le président de la région Hauts-de-France a également déclaré qu'il ne se présentait que pour un mandat unique.

C?est officiel : Xavier Bertrand est candidat à la présidentielle de 2022. Invité du journal de TF1, ce mardi 6 juillet, le président de la région Hauts-de-France a annoncé qu?il ne sera pas « candidat à une primaire », alors que Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse, Bruno Retailleau et Hervé Morin avaient réclamé l?organisation d?une primaire de la droite et du centre, lundi 5 juillet. L?ancien ministre du Travail, qui avait déjà annoncé sa candidature à la présidentielle en mars dernier, a également déclaré qu?il ne se présentait que pour un mandat unique.

« Si vous avez peur de la concurrence, vous n?êtes pas candidat à une élection présidentielle », a-t-il insisté, expliquant avoir la conviction que le candidat de la droite républicaine « sera au second tour et qu?il gagnera l?élection ». « Je suis candidat pour être président de la République » et « c?est une candidature de cohérence, cohérence avec ma conception de l?élection présidentielle. C?est une rencontre entre un homme, une femme, et les Français », a-t-il expliqué.

« Il faudra rassembler plus largement »

Selon lui, « il n?y a plus de temps à perdre » avec une primaire. « Si j?ai décidé d?aller à la rencontre des Français, c?est parce qu?ils n?écoutent plus la politique », détaille le candidat, en faisant allusion au fort taux d?abstention aux élections régionales et départementales des 20 et 27 juin dernier. « La primaire n?a pas laissé que des bons souvenirs à droite et a été source de divisions [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles