Xavier Bertrand ne séduit pas encore la droite : "Il lui manque le charisme, la carrure"

·1 min de lecture

Si Xavier Bertrand est celui qui a le plus de chances de devenir le candidat de la droite à l'élection présidentielle de 2022, il a encore du chemin à parcourir. Les Républicains espèrent qu'un candidat "naturel" émergera d'ici le mois de juin, après les régionales. Une décision prise depuis le bureau politique du parti, le mercredi 16 décembre dernier. Et pour décrocher ce statut convoité, le président de la région Hauts-de-France doit séduire son ancien groupe - ce qui n'est pas chose aisée, à en croire les déclarations de certains membres de LR, interrogés par Le Parisien en kiosque ce samedi 9 janvier.

À l'occasion du dernier bureau politique du parti, la députée des Alpes-Maritimes Michèle Tabarot a donné son avis sur la question, sans détour : "Il a fait des sorties assez raides vis-à-vis de sa famille, et revenir comme le sauveur, c'est assez malvenu", a-t-elle martelé, au sujet de l'homme politique de 55 ans. Et un autre membre de lancer : "Il lui manque le charisme, la carrure." Une critique qui ne date pas d'hier, comme le soulignent nos confrères. De son côté, un ancien ministre sous le mandat de Nicolas Sarkozy a observé que l'époux de Vanessa Williot "ne convainc pas grand monde, et [qu'] il y a beaucoup de gens qui le détestent". Rien que ça.

Si les langues se délient au sujet de l'éventuelle candidature de Xavier Bertrand, ce dernier est particulièrement motivé. Dans les colonnes du Parisien, le samedi 19 septembre, il s'était ainsi exprimé, n'hésitant pas à tacler (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Nicolas Bedos : sa prise de position pour la vaccination lui vaut les foudres de ses followers
Brigitte Macron positive à la Covid-19 pendant les fêtes : ce secret bien gardé
PHOTOS - Kate Middleton : une future reine de 39 ans dont les débuts n'ont pas été faciles
Jane Birkin : ce "fardeau" qu'elle ne veut pas infliger à ses filles Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon
VIDÉO - "Il est dans son rôle" : Cyril Hanouna soutient Pascal Praud face à Roselyne Bachelot