WWF : "La déforestation se poursuit à des rythmes alarmants depuis 14 ans"

·1 min de lecture

La déforestation continue de faire des ravages. Entre 2004 et 2017, plus de 43 millions d’hectares de forêt ont été perdus dans le monde, selon un rapport du WWF publié mercredi. Véronique Andrieux, directrice de l'organisation de défense de l'environnement, a dressé un sombre tableau mercredi matin sur Europe 1. "La déforestation se poursuit à des rythmes alarmants depuis 14 ans. Nous avons perdu 43 millions d'hectares, c'est-à-dire l'équivalent des deux tiers de la surface de la France", illustre-t-elle.

"Les points chauds sont essentiellement sur les régions tropicales, l'Amazonie et le Cerrado en Amérique latine, mais aussi le bassin du Congo, Bornéo, Sumatra et encore le Mékong."

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

L’agriculture commerciale, l’une des principales causes

L’agriculture commerciale, qui défriche pour les cultures et l’élevage du bétail, notamment en Amérique du sud, est particulièrement pointée du doigt par le WWF. "On coupe des arbres au Brésil pour produire des tourteaux de soja qui, après, sont importés pour nourrir le bétail", cite comme exemple Véronique Andrieux. Le secteur minier, mais aussi les infrastructures, notamment routières, l'industrie forestière et l'agriculture vivrière, surtout en Afrique, sont aussi d'importants facteurs identifiés.

La directrice du WWF appelle ainsi à une véritable prise de conscience et à un changement de nos pratiques, notamment alimentaires, pour endiguer la déforestation. "Les solutions existe...


Lire la suite sur Europe1