Woodstock : 50 ans après, huit performances historiques à voir et revoir

Jules Boudier

"Trois jours de paix et de combats. Des centaines d'hectares à parcourir. Promène-toi pendant trois jours sans voir un gratte-ciel ou un feu rouge. Fais voler un cerf-volant. Fais-toi bronzer. Cuisine toi-même tes repas et respire de l'air pur". En diffusant cette publicité dans tout l'état de New York, les organisateurs de Woodstock ne se doutaient sûrement pas des foules qu'allait amasser leur festival à son ouverture le 15 août 1969.

Ce jour là, ce sont 450 000 personnes (contre 45 000 originellement prévues) qui se sont ruées vers cette petite plaine agricole à 140 kilomètres au nord de New York. Trente-deux artistes ont le privilège de se produire sur la scène de ce festival mythique qui, à jamais, restera dans les mémoires comme l'une des plus importantes manifestations culturelles du 20e siècle. Retour sur les performances musicales qui ont marqué cette première édition et l'histoire de la musique.


1Richie Havens - Freedom

La star de la folk n'était pas censé ouvrir le festival. A l'origine, c'était le groupe Sweetwater qui devait inaugurer la scène, mais il se sont retrouvés bloqués dans les embouteillages monstres générés par l'afflux de festivaliers. Les organisateurs demandent alors à Richie Havens et son groupe de monter sur scène, où ils enchaînent les morceaux, sans que les membres de Sweetwater ne viennent prendre la relève. Après avoir vidé son répertoire, il improvise (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi