Winston Churchill : sa passion méconnue pour la peinture

Winston Churchill est avant tout connu pour ses actions en tant que Premier ministre britannique, son caractère bien trempé et amour pour les chapeaux haut de forme et les cigares. Mais l’homme d’État était aussi un très grand amateur d’art qui laissait exprimer sa créativité lors de son temps libre. Au total, il a peint 537 tableaux au cours de sa vie. Cette vocation, il la trouve après une déroute militaire en 1915 où, à la tête de la marine britannique, il attaque l’empire Ottoman dans le détroit des Dardanelles. Cette défaite lui coûte son poste et il se réfugie alors dans la peinture. "La peinture l’a sauvé de la dépression", confie Béatrix de l’Aulnoit, auteure de Moi, Winston Churchill aux éditions Tallandier. Des toiles qui s’arrachent à prix d’or La peinture permettait à Winston Churchill de fuir le stress des décisions politiques qu’il devait prendre. Dans un texte en 1921, il estime que cet art est "une amie qui ne formule pas de demande injustifiée, ne provoque pas de poursuite épuisante". Aujourd’hui, ces tableaux deviennent des pièces qui s’arrachent à prix d’or. L’un d’entre eux va prochainement être vendu lors d’une vente aux enchères à Londres (Royaume-Uni). Estimation du prix de la toile : environ 2,8 millions d’euros.