Wingsuit : les Soul Flyers flirtent avec un phare charentais

Par Le Point.fr
·1 min de lecture
Fred Fugen et Vincent Reffet près du phare de La Coubre, à La Tremblade.  
Fred Fugen et Vincent Reffet près du phare de La Coubre, à La Tremblade.

Les Soul Flyers ne cessent de repousser les limites de la wingsuit ! Après avoir sauté du Burj Khalifa de Dubaï, être entrés dans un avion en plein vol ou avoir fendu le ciel chinois à près de 400 km/h, Fred Fugen et Vince Reffet, les deux basejumpers français, ont décidé de casser une nouvelle fois les codes de leur discipline en se lançant un énième défi complètement fou : ressourcer quelques dizaines de mètres seulement au-dessus d'un sol plat (soit reprendre de la hauteur en vol), avant d'atterrir en parachute. Une performance filmée qui offre des images à couper le souffle.

« Le timing et l'angle doivent être parfaits »

Loin de la haute montagne ? terrain de jeu préféré des basejumpers, les Soul Flyers ont cette fois-ci décidé de sortir la wingsuit de son environnement habituel, pour produire une nouvelle vidéo grandiose qui les met en scène au-dessus de l'océan Atlantique au phare de la Coubre à La Tremblade (Charente-Maritime), dans un piqué vertigineux (à 280 km/h) avant de remonter dans les airs et d'ouvrir leur parachute.

Une performance millimétrée. © Max Haim / www.redbullmediahouse.com

« À cette vitesse-là, le timing et l'angle doivent être parfaits, car la marge d'erreur est on ne peut plus faible. On parle de centièmes de secondes », expliquent les deux athlètes. Il s'agissait donc d'étudier la trajectoire idéale, en prenant en compte le terrain et les conditions atmosphériques du lieu. Vince Reffet et Fred Fugen ont sauté d'un hélicoptère à 1 [...] Lire la suite