Windsor : le prince Philip blaguait encore la veille de sa mort

·1 min de lecture
Le prince Philip en 2017.
Le prince Philip en 2017.

L'humour était chez lui une seconde nature : farceur et blagueur, premier bouffon de Sa Majesté, Philip d?Édimbourg cultivait un sens de la répartie qui déridait la reine d?Angleterre et faisait le bonheur des gazettes? Dans un documentaire diffusé ce mercredi sur BBC One, et dont le Daily Mail publie des extraits, on apprend qu?il n?avait rien perdu de son art de la dérision, même la veille de sa mort, le 9 avril dernier.

Plusieurs membres de la famille royale prennent ainsi la parole, dont son fils aîné Charles, qui raconte l?avoir appelé pour évoquer avec lui les préparatifs de son centième anniversaire, programmé en juin. À l?époque, le prince Philip sortait d?une hospitalisation d?un mois et se reposait au château de Windsor, conscient de voir ses forces le quitter peu à peu? « Nous parlions de ton anniversaire », lui rappelle Charles, sachant pertinemment que son père détestait ce genre de commémoration. Comme il était aussi un peu dur d?oreille, son fils répète un peu plus fort : « On parle de ton anniversaire ! Et il y aura une réception ! » Et Charles de s?entendre répondre : « Et je suppose que je dois être encore en vie pour ça, n?est-ce pas ? » « Je savais que tu dirais ça », réplique Charles, ne se doutant pas qu?il s?agissait sans doute de leur dernière conversation ensemble.

« Vieux châssis »

Le prince Philip, décédé à 99 ans, est resté lucide et digne jusqu?au bout. Formé à la dure, d?une constitution solide, sportif dans l?âme, il n?a jamais [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles