Comment Windsor se prépare à rendre un dernier hommage au prince Philip

De notre envoyé spécial à Windsor, Marc Roche
·1 min de lecture
Le château de Windsor où auront lieu les funérailles du prince Philip.
Le château de Windsor où auront lieu les funérailles du prince Philip.

Pour saisir l'identité du prince Philip, décédé le 9 avril à l'âge de 99 ans, direction Windsor où doit être enterré samedi l'époux de la reine Elizabeth II lors d'une cérémonie en petit comité. La bourgade de 30 000 habitants est l'un des lieux symboliques où la monarchie britannique, fastueuse et intemporelle, se donne en représentation.

Le célèbre château construit en 1080 par Guillaume le Conquérant sur la seule colline dominant la Tamise écrase la ville. L'étendard de la dynastie, le Royal Standard rouge et or, flotte au mât, indiquant la présence de la souveraine. Le duc d'Édimbourg adorait la résidence de week-end du monarque où il était chez lui. Il aimait ces murs qui racontent l'histoire de la présente lignée d'ascendance allemande, issue des Hanovriens, étendue aux Saxe-Cobourg et rebaptisée Windsor en 1917 pour faire oublier ses origines germaniques. Quatre surveillantes en grande livrée figées dans une impressionnante immobilité ou man?uvrant tels de superbes automates gardent l'entrée de l'édifice médiéval doté d'un donjon, d'un pont-levis et de créneaux.

À LIRE AUSSIPhilip d'Édimbourg, le prince qui aimait la France

« Ne venez pas, restez chez vous »

Peu de touristes mais un nombre impressionnant de policiers et de vigiles patrouillent les rues escarpées. À l'évidence, le public a observé les consignes de la Thames Valley Police relayées par la municipalité, « Ne venez pas, restez chez vous », Covid oblige. À l'inverse de ce qui se passe lors de [...] Lire la suite