Windows 10 S : le cheval de Troie de Microsoft pour revenir dans le mobile?

Microsoft vient de lancer Windows 10 S, un nouvel OS destiné à faire tourner des machines bon marché - et les quelques Surface Laptop qui ne seront pas encore passés sous Windows 10. L’annonce n’est pas sans rappeler le lancement de Windows 7 Starter - l’OS dont l’utilisateur ne pouvait même pas modifier le fond d’écran - ou de Windows RT - l’OS non compatible avec les logiciels Windows traditionnels. Cette fois, les fonctionnalités sont bien plus proches de celles de la version complète de Windows. La principale limite concerne l’installation de logiciels, désormais très encadrée.

Convaincre les développeurs

Sous Windows 10 S, impossible de télécharger le moindre logiciel sans passer par le Store officiel de Microsoft. Selon l’entreprise, cela permettra de mieux contrôler l’offre applicative et d’éviter les malwares. Mais cela pourrait aussi pousser les développeurs à fournir un catalogue aujourd’hui trop léger pour séduire.

Bien loin de la «vitrine» Surface Laptop, Microsoft mise sur ses partenaires historiques pour diffuser son nouvel OS. Dès l’annonce de Windows 10 S, HP et Acer présentaient des machines à moins de 300 dollars. Des offres qui rappellent celles des Netbooks de la fin des années 2000, avec les 2-en-1 qui viennent remplacer les minuscules PC de 10,1 pouces dans le rôle de la machine pour étudiants et utilisateurs nomades.

Grâce à ces...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages