Wimbledon : quand Marion Bartoli gagne sa demi-finale... grâce à Pierce Brosnan

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une première expérience marquante pour Marion Bartoli . En 2007, la joueuse française, âgée alors de 22 ans, s'est qualifiée pour sa première demi-finale de Wimbledon , le plus prestigieux tournoi de tennis au monde. Opposée alors à la Belge Justine Henin, numéro une mondiale et victorieuse de Roland-Garros cette année-là, la jeune tricolore était très mal partie. "C'était mon premier match sur le Court central, qui est le plus grand court pour tout jeune qui rêve d'avoir une carrière professionnelle de tennis (...). J'ai été totalement dominée lors du premier set", se souvient-elle dans Culture médias .

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

C'était avant de croiser le regard d'une célébrité du cinéma. "Pierce Brosnan était invité pour la journée féminine, pour les deux demi-finales. La mienne était en deuxième position, et il était sorti après la première demie pour prendre une boisson. Le temps qu'il revienne, j'avais déjà perdu un set !", raconte Marion Bartoli au micro de Philippe Vandel.

"Il m'a envoyé 100 roses rouges pour me féliciter"

La joueuse de tennis française ne voulait donc pas décevoir celui qui a incarné l'agent 007 au cinéma pendant de nombreuses années. "Quand il s'est réinstallé, je me suis dit soit je continue à jouer aussi mal que ça et il va repartir au bout de dix minutes, soit comme je joue devant James Bond et qu'il est mon acteur favori, je vais quand même e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles