Wimbledon : l'exclusion des Russes, une décision politique qui passe mal

·1 min de lecture
© Glyn KIRK / AFP

Wimbledon a pris mercredi une décision politique qui risque de ternir son image de plus grand tournoi du monde. La direction a décidé d'exclure les joueurs russes et biélorusses de son édition 2022 . Une décision qui satisfait une poignée de joueurs ukrainiens, mais braque le reste du monde du tennis.

L'ATP a réagi dans un communiqué d'une virulence peu habituelle, jugeant l'exclusion de joueurs en raison de leur nationalité "discriminatoire" et "injuste". L'instance a indiqué se pencher sur d'éventuelles mesures à prendre, considérant que Wimbledon avait rompu l'accord qui veut que le tournoi prenne les meilleurs joueurs du classement ATP, comme la WTA.

Wimbledon peut-il devenir un tournoi amateur cette année ?

Les tournois du Grand Chelem étant autonomes, les éventuelles sanctions que pourraient infliger l'ATP et la WTA concernent une réduction des points de classement attribués (2.000 pour le lauréat) jusqu'à l'absence totale de points distribués... Mais quel joueur refuserait de jouer la plus grande compétition du monde, même réduit au statut de tournoi d'exhibition ?

L'ATP ne semble pas encline à saisir la justice, quand la WTA pourrait apporter une aide aux joueuses qui souhaiteraient le faire. Selon le quotidien L'Équipe, qui a obtenu un mail adressé par la WTA à toutes les joueuses affiliées, la WTA étudie "les actions que vous (les joueuses) pourriez mener selon les règlements du Grand Chelem".

"Déclaration d'intention"

Trois voies d'action judiciaire se présentent : la...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles