William et Harry : cette trahison faite à Diana

Les princes William et Harry lors de l'inauguration d'une statue en hommage à leur mère, Diana, le 1er juillet 2021. - Credit:DOMINIC LIPINSKI / POOL / AFP

Ils lui avaient promis de toujours rester soudés et unis. Vingt-cinq ans après sa mort, le fossé n’a jamais été aussi grand entre eux. Histoire d’un gâchis.

C'est un serment que les deux frères avaient fait du vivant de leur mère. « Vous devez me promettre de toujours rester meilleurs amis », leur avait demandé un jour Diana, rapporte l'historien Robert Lacey dans son ouvrage Guerre royale, mensonges et trahisons, sorti en 2021. Un serment auquel avait assisté la voyante Simone Simmons, devenue l'amie de la princesse de Galles. Les deux garçons avaient promis, s'est-elle souvenue. Ils s'étaient tapé dans la main avant de faire un grand câlin à leur mère. « N'importe qui aurait fondu en voyant ça… Ensuite, ils sont sortis jouer au foot. »

Diana se doutait-elle que ses enfants risquaient de s'affronter un jour ? Elle connaissait trop bien les arcanes et les coulisses de la monarchie britannique pour avoir quelques craintes : les seconds finissent toujours par souffrir à l'ombre de la couronne, à l'image de la princesse Margaret, sœur d'Elizabeth II, contrainte de renoncer à l'amour de sa vie pour éviter tout scandale, ou encore le prince Andrew, longtemps à piaffer et à rager derrière les prérogatives de son aîné le prince Charles. Une place toujours difficile à digérer, avec son lot de jalousies, de frustrations et de ressentiments qui finissent par lentement empoisonner l'âme de ces figurants princiers.

À cela s'ajoutent les caractères bien différents des deux héritiers, un contraste qu'avait bien saisi leur mère. William plus sage, plus prudent, conscient très tôt de ses responsabilités, à l'inverse de Harry, t [...] Lire la suite

VIDÉO - La Minute du prince William