William et Harry seront séparés aux funérailles de Philip

Jérôme Lachasse
·2 min de lecture
Les princes William et Harry au mariage de Pippa Middleton à Englefield en 2017 - Justin Tallis - AFP
Les princes William et Harry au mariage de Pippa Middleton à Englefield en 2017 - Justin Tallis - AFP

Les princes William et Harry seront séparés aux funérailles de leur grand-père le prince Philip, ce samedi 17 avril, a annoncé un porte-parole du Palais de Buckingham à la revue People.

Si les deux fils de Charles suivront à pied le cercueil de leur grand-père jusqu'à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor, où aura lieu la cérémonie, ils seront séparés par leur cousin, Peter Philips, le fils de la princesse Anne.

Lors de la seconde procession, le prince William marchera aux côtés de Peter. Harry sera quant à lui derrière eux, avec David Armstrong-Jones, le fils de la princesse Margaret et d'Antony Armstrong-Jones.

Le porte-parole du Palais de Buckingham a bien précisé que cet ordre avait été choisi par la reine Elizabeth II et qu'il ne reflétait pas les supposées tensions qui existeraient entre les deux frères depuis le retrait du cadet de la famille royale.

"C'est un enterrement et nous n'allons pas créer des drames. Ces aménagements ont été acceptés en accord avec les souhaits de Sa Majesté", a fait savoir le porte-parole.

Obsèques en comité restreint

Patriarche de la famille royale, homme réputé pour son fort caractère, son franc-parler, mais aussi son dévouement à la reine et au pays, Philip aurait eu 100 ans le 10 juin. En raison de la crise sanitaire, les obsèques du prince, organisées quatre jours avant le 95e anniversaire d'Elizabeth II, se tiendront en comité restreint, seules 30 personnes pouvant y assister.

Les funérailles du prince Philip marqueront aussi le grand retour d'Harry après l'interview choc qu'il a donnée avec son épouse à Oprah Winfrey le 7 mars. Il a accusé "la Firme", surnom de la monarchie, de ne pas avoir été capable de soutenir sa femme, alors que celle-ci avait évoqué ses pensées suicidaires, et le racisme qu'elle subissait.

Harry s'était aussi dit "vraiment déçu" par le manque de soutien de son père, le prince Charles, et avait révélé s'être éloigné de son frère.

Article original publié sur BFMTV.com