William et Harry ensemble mais sans signe de réconciliation aux funérailles de la reine

Le prince William et le prince Harry marchent derrière le cercueil de la reine Elizabeth II, lors d'une procession entre Buckingham Palace et le palais de Westminster, à Londres, le 14 septembre 2022. - SEBASTIEN BOZON / AFP / POOL
Le prince William et le prince Harry marchent derrière le cercueil de la reine Elizabeth II, lors d'une procession entre Buckingham Palace et le palais de Westminster, à Londres, le 14 septembre 2022. - SEBASTIEN BOZON / AFP / POOL

Les princes William et Harry, réputés en froid, ont marché côte-à-côte derrière le cercueil de leur grand-mère Elizabeth II lundi lors de ses funérailles, solennels mais sans signe d'émotion ou de réconciliation.

Au son des cornemuses, ils ont défilé derrière leur père le nouveau roi Charles III, leurs oncles Andrew et Edward et leur tante Anne, de Westminster Hall jusqu'à l'abbaye de Westminster, puis, après la cérémonie religieuse à laquelle participaient des dignitaires du monde entier, jusqu'à Hyde Park d'où le cercueil est parti vers le château de Windsor en corbillard royal. Il y a 25 ans, les images montrant les deux frères de 12 et 15 ans marchant solidaires tête baissée derrière le cercueil de leur mère Diana avaient ému la planète entière.

Rupture familiale

Lundi, William, auquel son père Charles III a transmis le titre de prince de Galles, portait son uniforme militaire, comme son père le prince Edward et sa tante la princesse Anne. Comme eux, il a plusieurs fois effectué le salut militaire en direction de sa grand-mère et souveraine, tandis que son frère s'abstenait.

En quittant la famille royale avec fracas en 2020, Harry, qui vit en Californie avec son épouse Meghan et leurs deux enfants, a perdu le droit de porter son uniforme et était vêtu d'une redingote noire toutefois décorée de ses médailles.

Premières retrouvailles en deux ans

Tensions ou protocole? Kate, l'épouse de William, est arrivée à l'abbaye de Westminster accompagnée de ses enfants, le prince George, 9 ans, et la princesse Charlotte, 7 ans, Meghan à leur côté. Mais là encore sans échanger de regard ou geste qui pourrait laisser penser à un rapprochement entre les "Fab Four", comme les avait surnommés la presse britannique avant leur brouille consommée après le départ d'Harry et Meghan en Californie.

William, désormais héritier direct de la Couronne, Kate et leurs deux aînés (Louis 4 ans, était absent) se sont installés au premier rang pour la cérémonie religieuse. Harry et Meghan étaient au deuxième rang.

Avant le décès d'Elizabeth II, les deux couples n'avaient plus été vus ensemble en public depuis plus de deux ans, à l'exception de la cérémonie religieuse pour ses 70 ans de règne en juin dernier. Ils n'avaient alors pas échangé un regard.

Les mémoires de Harry, nouvelle crainte de Buckingham

La semaine dernière, le quatuor avait créé la surprise en allant admirer les fleurs déposées devant le château de Windsor en hommage à la reine. Ils étaient alors repartis dans la même voiture, mais les visages étaient fermés, les interactions minimales.

William et Harry ont aussi participé à une veillée funèbre des huit petits-enfants d'Elizabeth II autour du cercueil de la très populaire souveraine, morte le 8 septembre à 96 ans après plus de 70 ans de règne.

Le prince Harry, qui porte aussi le titre de duc de Sussex, prépare la sortie de ses mémoires qui pourraient de nouveau tendre les relations entre les deux couples, après une interview choc par la présentatrice américaine vedette Oprah Winfrey l'an dernier, où Harry et Meghan avaient accusé un membre non identifié de la famille royale de racisme à leur égard.

Article original publié sur BFMTV.com