Will Hunting (Arte) : le ticket d'entrée de Matt Damon et Ben Affleck à Hollywood

·1 min de lecture

"And The Winner is…" Cette phrase magique, Matt Damon et Ben Affleck n'étaient pas allés jusqu'à espérer l'entendre deux fois. Même si, avec le culot de leur jeunesse, ils croyaient dur comme fer au succès de leur scénario. Nommé dans neuf catégories, Will Hunting, magnifique film humaniste réalisé par Gus Van Sant, repartit ce soir de février 1998 avec l'oscar du Meilleur scénario original pour les deux amis d'enfance, et plus tard, celui du Meilleur acteur dans un second rôle pour le regretté Robin Williams. Matt Damon et Ben Affleck, âgés respectivement 27 et 25 ans, devinrent ce soir-là les plus jeunes scénaristes récompensés par l'académie. Et pour Robin Williams, ce fut le tout premier (et unique) oscar de sa superbe carrière, après avoir été nommé à quatre reprises.

Très grand succès critique et commercial (près de 226 millions de dollars au box-office mondial), Will Hunting raconte l'histoire de Will (Matt Damon), jeune délinquant et génie des mathématiques qui refuse de reconnaître ses aptitudes et végète avec ses copains dans un quartier défavorisé de Boston. Il faudra toute la force de persuasion d'un psychologue (génial Robin Williams) pour aider le jeune homme à vaincre ses peurs et sortir de sa zone de confort.

Matt Damon avait commencé à écrire le scénario de Will Hunting dans le cadre d'une classe d'écriture, quand il était étudiant à Harvard. C'était une pièce en un acte qui, avec l'aide de son ami d'enfance du Massachussetts Ben Affleck, s'était transformée en (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Scarlett Johansson : son impressionnante métamorphose de ses débuts à Avengers (PHOTOS)
Disney+ : le saviez-vous ? Le personnage de Woody (Toy Story) a bien failli ne jamais exister !
Usual Suspects, Sixième sens, Psychose… Notre top des retournements de situation les plus incroyables au cinéma
"Il nous a été arraché trop tôt" : sacré aux Oscars 2021, Anthony Hopkins rend un vibrant hommage à Chadwick Boseman
Oscars 2021 : ému aux larmes, le réalisateur Thomas Vinterberg dédie sa récompense à sa fille décédée tragiquement