Avec le "Wii Challenge", ils ressuscitent la musique phare de leur console préférée

Ruben Levy
Avec le "Wii Challenge", ils ressuscitent la musique phare de leur console préférée

INSOLITE - Pour danser, tous les prétextes sont bons. Le "Wii Challenge", nouveau défi qui fait déhancher les corps sur les réseaux sociaux, l'a encore prouvé: un peu partout dans le monde, danseurs professionnels et amateurs s'amusent à danser sur la musique thématique de la "Chaîne Mii", l'interface qui permet d'entrer sur la mythique console de jeux de salon "Wii". Des chorégraphies improbables qui rivalisent d'inventivité.

Lorsque le fabricant japonais Nitendo l'a sortie à la fin de l'année 2006, la Wii était un ovni révolutionnaire lancée sur la planète gaming. La console aux 9 millions d'unités écoulées en seulement 9 mois a offert pour la première fois une manette dépourvue de liaison filaire, capable de détecter la position, l'orientation et les mouvements des joueurs. En 2008, le jeu vidéo "Wii Music" avait suscité l'euphorie en proposant aux utilisateurs de rejouer plus de 50 morceaux à l'aide de 60 instruments de musique. Toute une génération de musiciens 2.0 avait alors vu le jour.

Mais s'il y a bien une musique dont se souviennent à coup sûr les "millenials" gamers adeptes de la Wii, c'est celle qui apparaissait jadis en fond sonore sur l'écran titre de la console, également appelé la "Chaîne Mii". Un service qui permettait entre autres aux joueurs d'entrer dans le jeu en créant leurs propres personnages sur-mesure. En bonus, étaient offerts des effets sonores minimalistes qui inspirent aujourd'hui nombre de danseurs nostalgique de leurs années "The Legend of Zelda" ou "Mario Kart".

Si le mouvement a été initié par des Nostradamus de la chorégraphie il y a déjà quelques années, c'est le jeune danseur américain de hip-hop Kida Burns qui en a fait récemment un phénomène internet. Sur ses réseaux sociaux, celui qu'on surnomme "Kida, le grand", du haut de ses seize ans, s'est filmé avec l'un de ses amis en train de se trémousser sur la fameuse musique thématique. En quarante secondes seulement, les deux acolytes passent de la carnavalesque samba à...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages