"Why Women Kill", la nouvelle série du créateur de "Desperate Housewives" : une critique incisive de la société américaine

franceinfo Culture avec agences

Trois femmes, à trois époques différentes, qui vont être poussées à bout par leurs époux respectifs : Marc Cherry, le créateur de Desperate Housewives, offre dans la série Why Women Kill, une comédie noire lancée le 26 mars sur M6, une critique grinçante de la condition féminine aux Etats-Unis. Diffusée depuis l'été dernier aux Etats-Unis sur la plateforme CBS All Access, la série dresse les portraits savoureux de trois Américaines qui vont commettre l'irréparable.

Il s'agit de Beth Ann, femme au foyer et épouse modèle dans les années 1960, jouée par Ginnifer Goodwin (Once Upon a Time, Big Love) ; Simone, symbole du culte de la réussite des années 1980, incarnée par Lucy Liu (Elementary, Ally McBeal...) ; et enfin Taylor, une avocate féministe qui vit à notre époque, et adepte du mariage non monogame, jouée par Kirby Howell-Baptiste (Killing Eve,The Good Place)...


Le beau rôle aux femmes

Astuce scénaristique, ces épouses ont pour point commun, outre des maris qui les trahissent, de vivre successivement dans la même maison, qu'on voit se transformer d'une scène à l'autre, marquant le passage entre chaque époque. Son esprit peut rappeler celui de Desperate Housewives, qui mettait aussi en avant des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi