« White Lives Matter » : Ils sont devenus propriétaires du slogan pour une bonne raison

(FILES) In this file photo taken on February 9, 2020 Kanye West attends the 2020 Vanity Fair Oscar Party following the 92nd annual Oscars at The Wallis Annenberg Center for the Performing Arts in Beverly Hills. - German sportswear giant Adidas said October 25, 2022 it was ending its partnership with Kanye West after a series of anti-Semitic outbursts by the controversial rapper. (Photo by Jean-Baptiste Lacroix / AFP)
JEAN-BAPTISTE LACROIX / AFP (FILES) In this file photo taken on February 9, 2020 Kanye West attends the 2020 Vanity Fair Oscar Party following the 92nd annual Oscars at The Wallis Annenberg Center for the Performing Arts in Beverly Hills. - German sportswear giant Adidas said October 25, 2022 it was ending its partnership with Kanye West after a series of anti-Semitic outbursts by the controversial rapper. (Photo by Jean-Baptiste Lacroix / AFP)

ÉTATS-UNIS - Deux animateurs de radio en Arizona pourraient constituer un obstacle potentiel si Kanye West décidait un jour de vendre ses T-shirts « White Lives Matter » aux États-Unis.

Ramses Ja et Quinton Ward, animateurs de l’émission hebdomadaire sur la justice raciale Civic Cipher, sont devenus les propriétaires légaux du slogan pour son utilisation sur les vêtements.

Début octobre, Kanye West était apparu portant un T-shirt barré du slogan « White Lives Matter » lors d’un défilé de mode à Paris. Ce slogan, utilisé par l’extrême droite américaine, détourne le nom du mouvement « Black Lives Matter », qui milite contre le racisme envers les Afro-Américains.

Prendre possession de ce slogan a été une décision difficile pour les deux animateurs radio (en photo ci-dessous), mais ils ont accepté de le faire « une fois qu’il était clair que quelqu’un en tirerait un profit important, car comme vous avez vu, même s’il (Kanye West) dit des choses vraiment blessantes, qui divisent et parfois folles, il y a du fanatisme et chaque fois qu’il sort quelque chose, ça se vend », a déclaré Quinton Ward dans une interview à CNN.

Un auditeur anonyme initialement propriétaire du slogan

Les deux animateurs considèrent que la propriété de ce slogan est une « responsabilité » qui consiste à s’assurer qu’il ne se retrouvera pas entre de mauvaises mains.

Ils expliquent aussi que le propriétaire initial du slogan était en fait un auditeur de leur émission souhaitant rester anonyme.

Ramses Ja et Quinton Ward ne savent pas pourquoi l’auditeur a initialement acheté les droits du slogan, mais ils imaginent que lorsque celui-ci est devenu viral, il « n’a plus senti qu’il était la bonne personne pour le défendre », avant de leur céder les droits.

Civic Cipher est une émission nationale née en 2020 pour créer un espace permettant aux personnes noires d’exprimer leurs opinions. La communauté noire va « au-delà du rap et de la musique » et l’émission dépasse ce qu’un auditeur entendrait généralement sur une station de radio hip-hop, explique Ramses Ja à CNN.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi