Le "WhatsApp chinois" censure les messages privés dès qu'ils sont envoyés

En Chine, la censure du Web passe aussi par celle de ses applications mobiles les plus populaires. Ainsi de WeChat, une application mobile au logo vert qui va bien au-delà d'un simple support de messagerie. Dans le pays, le service sert aussi bien à réserver un billet d'avion, qu'à faire des rencontres, prendre rendez-vous chez le médecin, régler des factures, commander un déjeuner voire même à divorcer. Ces fonctionnalités ont à elles toutes séduit plus d'un milliard...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles