A Westminster Hall, le prince William retient ses larmes

Samedi soir à Westminster Hall, c’est à lui que revenait la responsabilité de mener son frère et ses six cousins et cousines autour du cercueil de leur grand-mère. Le prince William, héritier au trône, est apparu particulièrement ému au moment d’entrer dans la salle du parlement et de marcher jusqu’à la dépouille de la souveraine. Uniforme militaire sur le dos, le regard grave et les yeux embués, le fils du nouveau roi Charles III a tenté de retenir ses larmes alors qu’il prenait place pour cette nouvelle veillée, la deuxième en deux jours après celle, vendredi, des enfants de la reine. À lire aussi Elizabeth II, une dernière année de solitude et de courage Durant quinze minutes, les huit petits-enfants d’Elizabeth II ont entouré le cercueil, tête baissée, debout, pendant que les sujets de Sa Majesté continuaient à venir lui rendre hommage. William n’est pas le seul à n’avoir pas réussi à cacher sa grande émotion. Sophie de Wessex, la comtesse épouse du prince Edward, a assist