Wentworth Miller ne jouera plus Michael Scofield dans "Prison Break"

Mathilde Pereira Karsenti
·Journaliste rédactrice au service Culture
·2 min de lecture
L'acteur Wentworth Miller lors de la projection de "Prison Break" à "The Paley Center for Media" le 29 mars 2017 à Beverly Hills, aux États-Unis. (Photo: Paul Archuleta / FilmMagic)
L'acteur Wentworth Miller lors de la projection de "Prison Break" à "The Paley Center for Media" le 29 mars 2017 à Beverly Hills, aux États-Unis. (Photo: Paul Archuleta / FilmMagic)

SÉRIES - “Prison Break” n’aura pas de sixième saison... C’est ce qu’a laissé entendre l’acteur principal de la série dans un post Instagram ce dimanche 8 novembre. Wentworth Miller, qui incarnait le rôle de Michael Scofield dans cette série culte, a annoncé sur Instagram qu’il se retirait “officiellement” de “Prison Break”.

“Je ne veux simplement plus jouer de personnages hétéros. Leurs histoires ont déjà été racontées (et racontées)”, a écrit l’acteur de 48 ans qui avait officialisé son homosexualité en 2013.

“Plus jamais de Michael”

Dans son post Instagram, le comédien a été plutôt clair envers ses fans.

“Si vous étiez fan de la série et que vous espériez de nouvelles saisons… Je comprends votre déception. Je suis désolé. Si vous êtes en colère et perturbé parce que vous êtes tombé amoureux d’un homme hétéro fictif incarné par un homme gay… C’est votre problème”, a-t-il conclu.

Après avoir fait son coming-out en 2013 et s’être engagé pour la cause LGBTQ+, l’acteur explique avoir du faire face à quelques réactions homophobes sur les réseaux sociaux. Ces remarques ont sans doute eu une influence quant à sa décision

“Je ne m’inquiète pas pour moi. Je ne peux pas être ‘harcelé’ sur cet espace. J’ai beaucoup de solutions: effacer, bloquer, désactiver, etc. Mais je prends au sérieux le fait que de jeunes queers puissent venir ici, qu’ils aient fait leur coming-out ou envisagent de le faire… Je ne veux pas qu’ils soient exposés à ces conneries.”

À travers ce message, l’acteur témoigne donc de son soutien contre l’homophobie et pour la représentation des personnes non-hétérosexuelles.

À voir également sur Le HuffPost : Covid-19 oblige, au Kosovo, cette marche des fiertés se déroule dans des voitures

LIRE AUSSI:

Comment le pas du pape François vers les couples homosexuels a été perçu par ces jeunes chrétiens

Je cache ma bisexualité au bureau. Voilà pourquoi je n'ai pas le choix - BLOG

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.