Weinstein: "Grâce à Dieu, on en parle!", dit Jane Fonda

1 / 2

Weinstein: "Grâce à Dieu, on en parle!", dit Jane Fonda

Dans une interview enregistrée ce jeudi pour la BBC et diffusée lundi mais dont un extrait a déjà filtré, l'actrice Jane Fonda a révélé être au courant depuis un an des faits reprochés au producteur Harvey Weinstein et espéré que l'affaire déclenchée soit un tournant. 

"Grâce à Dieu on en parle!", a commenté Jane Fonda à propos du producteur américain Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, agressions sexuelles et viols par des actrices, accusations dont elle révèle avoir été au courant. Dans une interview enregistrée jeudi et qui sera diffusée dans l'émission Hardtalk de BBC World news lundi, l'actrice a expliqué avoir découvert les accusations portées contre Harvey Weinstein il y a un an mais n'avoir pas voulu en parler pour ne pas dévoiler l'identité d'une des accusatrices, Rosanna Arquette, une décision qu'elle regrette. "J'aurais dû être plus courageuse et je pense qu'à partir de maintenant je le serai quand j'entendrai de telles histoires", a-t-elle déclaré.
    
Si les victimes présumées n'ont pas souhaité parler plus tôt c'est parce que le producteur est "puissant" et que les jeunes femmes étaient "vulnérables" et "inquiètes que si elles parlaient ou faisaient quelque chose, leur carrière serait détruite", a estimé l'actrice, qui fut une figure de la contestation aux Etats-Unis dans les années 1960 et 1970. La star, qui aura 80 ans en décembre, avait confié à un magazine britannique avoir été violée enfant. Elle a raconté à la BBC avoir subi des avances d'un réalisateur français quand elle avait 21 ans, celui-ci lui disant qu'il avait besoin de savoir "quels types d'orgasmes" elle avait, pour un rôle.

"C'est une épidémie"

...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages