Week-end de la Toussaint: en Île-de-France les bouchons s'accumulent

·1 min de lecture
Un bouchon sur l' avenue Charles De Gaulle en mai 2020  (Photo: Stephane Cardinale - Corbis via Getty Images)
Un bouchon sur l' avenue Charles De Gaulle en mai 2020 (Photo: Stephane Cardinale - Corbis via Getty Images)

TRANSPORTS - De la grisaille, un peu de pluie, et beaucoup de pots d’échappement. Il fallait s’armer de patience ce vendredi 29 octobre en fin d’après-midi sur les routes franciliennes. Alors que cette fin de semaine marque le début du week-end prolongé de la Toussaint, les automobilistes étaient nombreux à se retrouver coincés sur la route en Île-de-France.

Peu après 17 heures, le site Sytadin a enregistré un pic à près de 500 kilomètres de bouchons cumulés. Un total largement supérieur aux normales habituelles qui se situent plutôt aux alentours des 300 kilomètres de bouchons cumulés.

Courbes du trafic en Île-de-France le 29 octobre (Photo: Sytadin)
Courbes du trafic en Île-de-France le 29 octobre (Photo: Sytadin)

Bison Futé a classé en rouge la journée de vendredi dans le sens des départs conseillant de partir plutôt dans la matinée.

Soulagement cependant pour les automobilistes qui doivent circuler ce week-end ou lundi, Bison Futé voit vert dans le sens des départs comme des retours. De quoi profiter pleinement de l’heure de sommeil induite par le changement à l’heure d’hiver dans la nuit de samedi à dimanche.

À voir également sur Le HuffPost: À la pompe, “l’aumône” du chèque carburant convainc moyennement

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

À LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles