Week-end de Pâques à "haut risque" : Darmanin annonce des contrôles intensifs dès ce jeudi

Esther Paolini
·2 min de lecture

Lors d'un point presse sur les chiffres de la délinquance, le ministre de l'Intérieur a par ailleurs annoncé une hausse de 25% des verbalisations le week-end dernier dans les 19 départements confinés.

Le week-end de Pâques est "à haut risque" selon le ministre de l'Intérieur. Lors d'une conférence de presse sur les chiffres mensuels de la délinquance aux côtés de Marlène Schiappa, Gérald Darmanin a annoncé ce mardi que des "contrôles intensifs" allaient être mis en place dès ce jeudi pour éviter des départs des habitants des départements confinés.

Plus de 5 millions de contrôles depuis décembre

Gérald Darmanin a d'ailleurs consacré une partie de sa prise de parole à ces contrôles. Depuis le 15 décembre, 5,2 millions de contrôles ont ainsi été effectués par les forces de l'ordre en lien avec la situation sanitaire. Ils ont abouti à la délivrance de 523.000 procès-verbaux.

Dans le détail, la très grande majorité des verbalisations concerne les infractions relatives aux déplacements (480.664). Viennent ensuite les infractions spécifiques, comme un défaut de test PCR (19.525), puis les infractions relatives aux rassemblements et réunions interdites (14.835), celles relatives à l'ouverture et la fermeture des établissements recevant du public (4194) et enfin les infractions concernant les mesures d'isolements et de mise en quarantaine (1427).

Par ailleurs, 326 rassemblements festifs clandestins ont été empêchés par la police depuis le premier janvier. Enfin, depuis le 18 mai 2020, il y a eu 295.465 verbalisations pour non-port du masque.

8000 verbalisations le week-end dernier

Concernant le week-end dernier spécifiquement, le ministre de l'Intérieur a annoncé que 100.000 contrôles liés au couvre-feu avaient été effectués dans toute la France, dont 17.000 verbalisations.

Pour les 19 départements confinés, 60.000 contrôles ont été effectués, aboutissant à 8000 verbalisations. C'est 20% de contrôles en plus et 25% de verbalisations supplémentaires par rapport au week-end précédent, a tenu à souligner le ministre.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :