Week-end de Pâques : avant le confinement, un exode urbain très surveillé

·1 min de lecture

Dernier week-end de liberté. Alors que les nouvelles mesures de restrictions contre le coronavirus entrent en vigueur samedi à 19 heures, de nouvelles vagues de déplacements s'observent des grandes villes vers la province. Une dernière bouffée d'oxygène, un voyage pour déposer les enfants aux grands-parents, ou un aller simple pour plusieurs semaines de confinement, les Français ont jusqu'à lundi pour rejoindre leur point de chute, avant la reprise de contrôles stricts.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 3 avril

Se "ressourcer"

"On a eu le feu vert alors on s'est dit 'on va y aller, on va profiter avant de rentrer à la maison pour travailler avec les enfants'", s'enthousiasme Fabienne, qui s'est arrêtée au bord de l'autoroute A11 pour une petite pause. Et son compagnon de voyage de compléter : "Il faut qu'on s'en aille pour respirer un peu."

De son côté, Monique, 88 ans, profite elle aussi de ce week-end pascal pour partir retrouver sa fille en Bretagne. "Il y a les crêpes, le far, les gens sont sympas. C'est long toute la journée, toute seul, alors je veux aller un peu me ressourcer", dit-elle au micro d'Europe 1.

>> Retrouvez le journal de la mi-journée week-end en podcast et en replay ici 

Populations venant de régions plus touchées

Plus au sud, les habitants du Cap Ferret assistent depuis vendredi à l'arrivée de flux d'urbains sur la presqu'île. "Le trafic est particulièrement dense sur la départementale et l'unique route qui ...


Lire la suite sur Europe1