Week-end de Pâques : 103.000 contrôles et 10.500 verbalisations, annonce Gérald Darmanin

·1 min de lecture

Le week-end de Pâques a été l'occasion, pour quelques jours de "tolérance" concédée par le gouvernement, de se mettre au vert pour ceux qui souhaitaient changer de lieu de résidence en raison du confinement. Une possibilité qui s'est terminée ce mardi. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a affirmé sur notre antenne que "plus de 100.000" personnes ont été contrôlées ce week-end.

Fini la tolérance : après le week-end de Pâques, qui a permis à ceux qui le souhaitaient de rejoindre un autre lieu de résidence pour la durée du confinement, pour l'instant de 4 semaines, il n'est désormais plus possible à partir de ce mardi d'effectuer des déplacements interrégionaux, sauf motif impérieux et avec une attestation Invité d'Europe 1 mardi, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a affirmé sur notre antenne que 103.000 contrôles ont été réalisés durant les fêtes pascales, ayant débouché sur 10.500 verbalisations.

Ces verbalisations ont été réalisées "essentiellement pour non respect du couvre-feu après 19 heures et au regroupement de plus de 6 personnes", a précisé le ministre.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :