Wayne Rooney sort un de ses joueurs accusé de racisme

British soccer star Wayne Rooney speaks during a press conference where he was announced as the new Head Coach of Major League Soccer's DC United at Audi Field in Washington, DC, on July 12, 2022. - Former England and Manchester United star Wayne Rooney was named on Tuesday as the new head coach of DC United and tasked with reviving the moribund Major League Soccer team. (Photo by ROBERTO SCHMIDT / AFP)
ROBERTO SCHMIDT / AFP British soccer star Wayne Rooney speaks during a press conference where he was announced as the new Head Coach of Major League Soccer's DC United at Audi Field in Washington, DC, on July 12, 2022. - Former England and Manchester United star Wayne Rooney was named on Tuesday as the new head coach of DC United and tasked with reviving the moribund Major League Soccer team. (Photo by ROBERTO SCHMIDT / AFP)

ROBERTO SCHMIDT / AFP

Wayne Rooney a sorti Taxiarchis Fountas du terrain après une insulte raciste, ce dimanche 18 septembre.

FOOTBALL - Une nouvelle attaque raciste lancée contre un footballeur ? Lors de la rencontre opposant le DC United à l’Inter Miami (2-3), ce dimanche 18 septembre, l’entraîneur du DC, Wayne Rooney, a sorti son milieu de terrain Taxiarchis Fountas, accusé d’avoir lancé une insulte raciste à l’encontre du Jamaïcain Damion Lowe.

Après un accrochage en seconde période, l’attaquant de DC United, qui avait réduit le score en marquant à la 57e minute, aurait traité l’international jamaïcain de « nigger » (nègre), rapporte L’Equipe. L’incident a provoqué la colère du défenseur de l’Inter Miami et l’arrêt du match par l’arbitre.

Les capitaines et l’arbitre, puis les deux entraîneurs, se sont entretenus pour trouver la réponse la plus appropriée à donner à cette attaque raciste. Wayne Rooney a de lui-même proposé de sortir son joueur dès le prochain arrêt de jeu.

Hommage de Phil Neville

Une réaction saluée par son ancien coéquipier à Manchester United et coach de l’équipe adverse, Phil Neville. : « C’était inacceptable. Un mot a été utilisé. Je pense que c’est inacceptable dans la société. Un mot a été utilisé, je pense, le pire mot du monde ». Puis, il a amplement félicité l’arbitre et surtout le coach du DC United : « Je dois rendre hommage à Wayne Rooney pour avoir géré la situation comme il l’a fait. Je l’ai toujours connu comme quelqu’un qui agit avec classe, et il a encore grimpé dans mon estime plus que pour n’importe quel but qu’il n’ait jamais marqué. »

Dans un communiqué dont les propos ont été rapportés par The Guardian, DC United a déclaré : « DC United est conscient des allégations impliquant un joueur lors du match contre l’Inter Miami CF. Le club travaillera en étroite collaboration avec la Major League Soccer et Inter Miami pour enquêter sur l’incident. »

La Major League Soccer a annoncé qu’une enquête serait « rapidement » ouverte. « La MLS a une tolérance zéro pour les propos abusifs et offensants, et nous prenons ces allégations très au sérieux », a-t-elle déclaré.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi