Washington veut prolonger le déploiement de soldats à la frontière mexicaine

La présidence américaine a officiellement demandé au Pentagone de prolonger le déploiement de soldats américains à la frontière mexicaine jusqu'à la fin janvier, a-t-on appris vendredi auprès de plusieurs responsables. /Image diffusée le 6 novembre 2018/REUTERS/Armée de l'U.S./Avec la permission de Brandon Best (Reuters)

WASHINGTON (Reuters) - La présidence américaine a officiellement demandé au Pentagone de prolonger le déploiement de soldats américains à la frontière mexicaine jusqu'à la fin janvier, a-t-on appris vendredi auprès de plusieurs responsables.

Il ne fait guère de doute que le secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis, répondra favorablement à la requête présidentielle, prolongeant ainsi la mission des militaires au-delà du 15 décembre, date à laquelle il était jusqu'à présent prévu qu'elle s'achève.

Donald Trump qui a promis d'empêcher les migrants, dont il n'a eu de cesse de dénoncer l'organisation en "caravanes" pendant la campagne des élections de mi-mandat, de franchir les 3.200 km de la frontière mexico-américaine et a réclamé et obtenu le déploiement de près de 6.000 soldats chargés de surveiller la frontière.

(Phil Stewart, Nicolas Delame pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles