Washington veut un impôt mondial sur les sociétés d'au moins 15%

·1 min de lecture
WASHINGTON VEUT UN IMPÔT MONDIAL SUR LES SOCIÉTÉS D'AU MOINS 15%

par David Lawder

WASHINGTON (Reuters) - Le département américain du Trésor a indiqué jeudi avoir proposé un taux minimum mondial pour l'imposition des sociétés d'au moins 15%, faisant marche arrière sur un objectif initial d'un taux minimal de 21%, lors d'une réunion de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE).

Dans un communiqué, le département a précisé avoir "souligné que 15% est un plancher", ajoutant que les discussions devaient continuer avec l'objectif d'être "ambitieuses" et de revoir ce taux d'imposition à la hausse.

En avril, la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, avait présenté un taux d'imposition mondial sur les sociétés de 21%, dans le cadre du projet du président américain Joe Biden de dépenser 2.200 milliards de dollars pour les infrastructures aux Etats-Unis.

Certains pays, principalement la France et l'Allemagne, ont soutenu la proposition de Washington de taxer les entreprises mondiales à hauteur d'au moins 21%, mais d'autres considèrent une telle mesure trop importante.

De précédentes discussions à l'OCDE s'étaient centrées sur un taux d'environ 12,5%, soit celui pratiqué à l'heure actuelle par l'Irlande.

(David Lawder et Tim Ahmann; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles