Etats-Unis: le suspect qui menaçait de faire exploser une bombe au Capitole s'est rendu

·2 min de lecture

Le Congrès américain, actuellement en vacances parlementaires, n'est pas en séance.

Quelques mois après son invasion, le Capitole est de nouveau dans l'actualité. Ce jeudi, la police américaine intervenait autour d'un véhicule suspecté de contenir des explosifs près du Congrès américain à Washington. En fin de journée jeudi, un homme s'est rendu sans incident aux forces de police.  

Le suspect "est sorti de son véhicule et s'est rendu", a déclaré le chef de la police du Capitole, Thomas Manger, en conférence de presse. Il a été placé "en détention sans incident", a-t-il précisé en indiquant ne pas encore savoir si des explosifs se trouvaient bien dans le véhicule.

Dialogue avec un homme 

La police avait envoyé "des négociateurs pour dialoguer avec un homme dans un camion qui fait cette menace", a affirmé CNN en citant une source policière. 

Les forces n'avaient dans un premier temps pas confirmé cette dernière information. Elles appellent à éviter la zone autour de la bibliothèque du Congrès, qui se trouve face au Congrès, de l'autre côté d'une rue et d'un parc.

De son côté, le FBI annonçait qu'il répondait avec la police du Capitole aux informations sur "un véhicule suspect et une menace de bombe près de la bibliothèque du Congrès".

Plusieurs bâtiments de bureaux de la Bibliothèque et du Congrès ont été évacués et dans d'autres, les personnes présentes ont reçu la consigne de rester éloignées des portes et fenêtres, selon des journalistes américains sur place. Le siège du parti républicain, qui se trouve à quelques centaines de mètres, a aussi été évacué, selon un journaliste du Washington Post qui cite une source anonyme.

L'enceinte du Capitole est sous haute sécurité depuis l'assaut meurtrier mené le 6 janvier par des partisans de Donald Trump.  

Le 2 avril, un policier avait été tué et un autre blessé lorsqu'un jeune homme avait précipité sa voiture contre un barrage qui en protège l'entrée, avant d'être abattu.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles