Washington approuve la libération de cinq détenus de Guantanamo

·2 min de lecture

La commission de révision, qui est composée de hauts responsables de l'administration américaine, a jugé qu'ils ne représentaient plus de danger pour les Etats-Unis.

Les Etats-Unis ont approuvé la libération de cinq détenus supplémentaires de la prison militaire de Guantanamo, où sont encore détenus 39 prisonniers présumés complices de groupes terroristes comme Al-Qaïda, selon des documents officiels du Pentagone consultés mercredi. Jamais formellement inculpés, les Yéménites Mouaz Hamza al-Alaoui, Souheil al-Charabi et Omar al-Rammah, le Somalien Guled Hassan Duran et le Kenyan Mohammed Abdul Malik Bajabu ont reçu leur bon de sortie fin 2021, selon de nouveaux documents publiés cette semaine par la Commission de révision de Guantanamo. La commission de révision, qui est composée de hauts responsables de l'administration américaine, a jugé qu'ils ne représentaient plus de danger pour les Etats-Unis.

Le feu vert à leur libération porte à 18 le nombre des détenus promis à être libérés si les Etats-Unis leur trouvent un point de chute, ce qui pourrait retarder leur sortie effective, car Washington ne rapatrie pas les ex-prisonniers vers le Yémen, pays en proie à une violente guerre civile, ni vers la Somalie, autre pays en crise. Des experts indépendants mandatés par les Nations unies ont enjoint cette semaine les Etats-Unis de fermer leur prison militaire de Guantanamo, site de "violations incessantes des droits de l'Homme".

À lire : En 2003, dans le secret de Guantanamo

Guantanamo a 20 ans

Le tristement célèbre centre de détention, ouvert il y a tout juste 20 ans après les attentats jihadistes du 11-Septembre dans le cadre de "la guerre contre le terrorisme", a abrité jusqu'à 780 détenus, d'abord enfermés dans des cages puis les cellules de la prison érigée à la hâte sur la base militaire américaine. La plupart ont depuis été libérés, certains après plus de 10 ans de détention(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles