Washington annonce de nouveaux financements pour lutter contre le fléau des opiacés

Pour renforcer la lutte contre les opiacés aux États-Unis, la Maison Blanche a annoncé de nouveaux financements et investissements pour lutter contre ce fléau de plus en plus meurtrier.

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

La crise des opiacés aux États-Unis, c’est plus de 500 000 morts en 20 ans et cela s’accélère. Plus de 100 000 personnes ont été victimes d’overdoses l’an dernier, un chiffre en augmentation de 15% par rapport à 2020.

Au départ prescrits comme antidouleurs pour les personnes atteintes de maladies particulièrement graves, ces médicaments ont ensuite dépassé ce cadre strict. Et aujourd’hui, les problèmes de dépendance se multiplient, nourrissant un marché parallèle très important.

Les comprimés, essentiellement fabriqués en Chine, sont largement disponibles sur internet sans prescription et ils sont parfois cinquante fois plus puissants que l’héroïne.

Un phénomène qui touche aussi bien les villes que les campagnes, c’est pourquoi la Maison Blanche annonce 1,5 milliard de dollars de financement supplémentaire pour aider les communautés dans tout le pays. Les villes, espaces ruraux ou encore les communautés tribales, où la crise frappe particulièrement fort, sont concernés.

► À lire aussi: Crise des opiacés aux États-Unis: une personne meurt d'overdose toutes les 5 minutes


Lire la suite sur RFI